Your search results

RE2020

Les MAISONS ALIENOR proposent des constructions qui répondent aux exigences actuelles de la réglementation environnementale ( RE 2020).

La RE 2020 remplace la réglementation thermique 2012 (RT 2012) dans le but de construire les maisons responsables de demain ! Les Maisons Aliénor seront encore plus performantes, plus vertes et plus confortables ! La RE 2020 vient révolutionner le monde de la construction en permettant de proposer des maisons moins énergivores, dotés d’une empreinte carbone réduite et mieux adaptés au changement climatique.

Votre Constructeur de Maisons Individuelles, Maisons Aliénor, est donc fier de vous annoncer que nous avons reçu notre ATTESTATION DE CONFORMITÉ RE2020

 Vous avez un projet de construction écologiquement responsable ? Votre constructeur de maisons individuelles, Maisons Aliénor, une entreprise familiale engagée dans la démarche constructeur RE 2020, est le partenaire à privilégier concernant le projet de construction de votre futur petit nid douillet que ce soit en Dordogne, le Lot, la Charente-Maritime, Le Lot-et-Garonne, la Corrèze, en Charente ou la Gironde !

Vous vous posez surement des questions concernant la RE 2020, et vous souhaitez en savoir plus ? Votre constructeur de maisons individuelles, Maisons Aliénor, vous explique un peu plus en détail la RE 2020 !

La nouvelle Réglementation Environnementale RE 2020 s’inscrit dans l’objectif d’atteindre la neutralité carbone pour 2050. Elle a été préparée et élaborée à partir des résultats de l’expérimentation E+C- lancée depuis fin 2016 et elle est devenu obligatoire depuis janvier 2022 pour les maisons individuelles.

La différence majeure avec la Réglementation Thermique RT 2012 est l’arrivée de l’Analyse de Cycle de Vie (AVC), qui va permettre de calculer l’impact environnemental du projet de construction tout au long de son cycle de vie. En effet, le cycle de vie de votre futur nid douillet Maisons Aliénor englobe les impacts estimés de tous les matériaux et équipements utilisés dans un bâtiment, y compris les émissions de gaz à effet de serre dues au chantier de construction (engins, bases de vie) ainsi que le traitement des déchets qui en découle bien évidement le transport est inclut entre chacune des étapes.

Pour pouvoir respecter cette certification, votre constructeur de maisons individuelles devra fournir :

  • En début de chantier, une pré-étude thermique de votre projet
  • En fin de chantier, un récapitulatif de l’ACV de la construction

Il existe différents labels se basant sur l’expérimentation E+C- avec différents niveaux de performances (C1, C2 pour le carbone et E1, E2, E3, E4 pour l’énergie) comme le label BBCA (Bâtiment Bas Carbone) obtenu avec un niveau de performance C2 ou le label BEPOS (Bâtiment à Énergie Positive) exigeant un niveau minimal E3C1. Or, avec l’arrivée de la RE2020, qui prend en compte les niveaux d’exigence de ces deux labels, il est probable qu’ils ne seront plus utiles après janvier 2022 étant donné qu’ils sont intégrés dans la RE, à moins que leurs exigences soient revues à la hausse.

Petit ZOOM sur le Label BBCA

Le Label BBCABâtiment Bas Carbone, est un label permettant de valoriser la construction à faible empreinte carbone. Une habitation basse carbone est une habitation qui parvient à réduire et à maîtriser de manière exemplaire ses émissions de carbone sur l’ensemble de son cycle de vie. Elle peut également contribuer à la neutralité carbone en utilisant des matériaux biosourcés à durée de vie longue, stockeurs de carbone.

Les 4 piliers de mesure sont les suivants :

Petit ZOOM sur le Label BEPOS

Un des objectif de la nouvelle réglementation RE2020 est la mise en place du concept de Bâtiments à Énergie Positive (BEPOS), qui a été pensé dans le cadre du Plan Bâtiment Durable. Ainsi, ce sont des bâtiments qui vont produire plus d’énergie (chauffage, électricité, …) qu’ils n’en consomment pour fonctionner.

Les constructions doivent donc produire de l’énergie afin de couvrir leurs propres besoins en se tournant principalement sur les énergies renouvelables, comme par exemple :

  • Utiliser des énergies renouvelables pour la production énergétique, comme le solaire grâce aux panneaux photovoltaïques.
  • Utiliser des matériaux biodégradables, géo-sourcés et mixes comme le bois aux dépens de l’acier
  • Valoriser l’isolation thermique pour garantir une efficacité énergétique durable, notamment en isolant sa toiture ou ses combles.
  • Utiliser des moyens de ventilation écoresponsables et durables, comme les chauffe-eaux thermodynamiques
  • Utiliser un système de chauffage utilisant un combustible biomasse comme les poêles à bois à bûches ou poêles à granulés

Afin d’obtenir l’attestation de conformité RE 2020 de votre future Maisons Aliénor, votre constructeur de maisons individuelles, Maisons Aliénor doit réaliser un test d’étanchéité de l’air à la fin des travaux que l’on appelle également Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Il est devenu obligatoire pour toute nouvelle construction dont le permis de construire a été déposé après le 1er juillet 2007. Il est souvent associé à l’Attestation de fin de chantier RE2020. Ce dernier doit être certifié par un opérateur agréé, tel que QUALIBAT 8711.

Vous vous demandez surement mais pourquoi réaliser un test d’étanchéité à l’air ?

Ce test vise à déterminer le niveau d’infiltration non contrôlé d’air de l’enveloppe de votre future Maisons Aliénor. Votre confort ainsi que les performances énergétiques peuvent être impactés par des infiltrations parasites au sein de votre petit nid douillet… ainsi votre constructeur de maisons individuelles, Maisons Aliénor, réalise le test d’étanchéité à l’air RE2020 afin de localiser les fuites d’air non désirées de votre petit nid douillet et de pouvoir effectuer les travaux le cas échéant.

Petit ZOOM sur la méthode de calcul

 

La 1ère phase de calcul va consister à déterminer les caractéristiques énergétiques au travers de l’indicateur Bbio, des besoins en chauffage en refroidissement, en éclairage et en mobilité de la construction, et d’un calcul précis de l’inconfort estival avec un nombre de degré-heure limite.

La 2ème phase de calcul va consister à déterminer les indicateurs environnementaux au travers des produits et équipements et de l’exploitation du bâtiment, des consommations et rejets d’eau, de l’impact carbone du chantier de construction et des Voiries et Réseaux Divers (VRD).

Les indicateurs BbioCep, et DH seront calculés sur un an, et les indicateurs d’impact sur le changement climatique Ic énergieIc construction seront calculés en considérant par convention que le bâtiment a une durée de vie de 50 ans.

Découvrez nos modèles

Nos terrains + maisons neuves

Rappelez-moi